les traitements médicaux

 

 

 

 

 

Deux médicaments ayant un certain effet sur la chute des cheveux existent sur le marché

 

LE MINOXIDIL

 

Le Minoxidil a été découvert par hasard. Des malades soignés pour hypertension se sont rendu compte qu'ils retrouvaient des cheveux (plutôt un duvet) et une pilosité accrue (sourcil, barbe, etc...). D'où l'idée d'utiliser le Minoxidil dans le traitement de la calvitie. Son mécanisme d'action exact sur la chute des cheveux est discuté, il aurait une action directe sur la croissance folliculaire et augmenterait le débit sanguin au niveau du cuir chevelu.

 

Ce médicament n'est pourtant pas une panacée. Il peut freiner la chute surtout lorsque l'alopécie est traitée dans ses débuts à raison de deux applications quotidiennes. Mais dès l'arrêt du traitement le mécanisme de la chute reprend. Or, il est bien difficile de s'astreindre, pendant des années et des années, à deux applications quotidiennes d'une lotion parfois un peu graisseuse au toucher dont le coût annuel est de 144 euros environ pour le minoxidil 2 %.

 

Certains patients présentent des réactions allergiques ou des accès de tachycardie, voire des chutes de tension. Le produit est déconseillé aux migraineux. Au total, beaucoup de contraintes pour des résultats transitoires et aléatoires.

 

NOTRE AVIS

 

Compte tenu de ses contraintes d'application et de ses résultats peu probants nous sommes réservés quant à l'usage de ce produit. Il peut toutefois être prescrit pour précéder ou accompagner une intervention de microgreffes, particulièrement chez les hommes de plus de 40 ans. Son impact sur la vascularisation du cuir chevelu reste indiscutable. Ce produit garde par ailleurs tout son intérêt dans certaines calvities féminines transitoires.

 

 

FINASTERIDE (PROPECIA)

 

C'est un produit récent qui a pour ambition de diminuer l'action de l'hormone mâle sur la glande sébacée qui est la cause essentielle de l'alopécie androgénétique. Il agirait surtout sur la partie médiane de la chevelure et sur la tonsure. Il n'aurait aucune action sur la calvitie des golfes temporaux. C'est un vrai médicament qu'il convient de prendre de façon continue et quotidienne.

 

Ce produit peut modifier le taux de PSA sanguin qui est un taux important pour détecter un cancer de la prostate. Enfin des effets secondaires ont été signalés, réversibles à l'arrêt du traitement : - diminution de la libido- troubles de l'érection

 

NOTRE AVIS

 

Ce produit a un intérêt certain chez les sujets jeunes et notamment chez ceux qui sont particulièrement angoissés et préoccupés par la perte de leurs cheveux. Nous conseillons donc sa prescription jusqu'à l'âge de 22 ans environ, date à laquelle on peut commencer à pratiquer une micro-greffe. Il convient de se souvenir que ce médicament n'agit jamais sur la calvitie des golfes temporaux, qui doivent toujours être traités chirurgicalement. Ce médicament peut ensuite être prescrit jusqu'à l'âge d'environ 35, 40 ans pour les patients pouvant en supporter le coût financier. Au-delà de cet âge, des effets secondaires de ce produit, notamment sur le taux de PSA, doivent être soi-gneusement pris en compte.

 

 

Il appartiendra au médecin traitant d'utiliser ces produits en fonction de l'âge du patient, de ses moyens financiers, du stade de sa calvitie pour : précéder, accompagner ou prolonger le traitement par microgreffes d'une alopécie androgénétique. En effet, le seul le traitement réellement efficace de la calvitie reste aujourd'hui la FUE.

 

 

ClinicaSigma Madrid© 2018 Privacy Polic

                                            Aviso Legal

      Call & WHATSAPP & Viber                 +34 623 179 220

         +30 694 443 9680